Iran: demande la démission de Khamenei lors d’une manifestation dans le centre de Téhéran

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe)


Un rassemblement dans la capitale iranienne, lors d’un service commémoratif pour les victimes de l’avion ukrainien qui s’est écrasé il y a quelques jours à Téhéran, s’est transformé en une manifestation contre le régime au pouvoir du pays.
Les manifestants, qui se sont rassemblés devant l’Université Amir Kabir à Téhéran, ont scandé samedi des slogans contre le régime iranien et ont demandé la démission du chef suprême Ali Khamenei.
Ils ont également scandé des slogans tels que « Laissez les gardiens de la révolution avoir honte, quittez le pays en toute sécurité », « Mort au dictateur », « Nous voulons la démission des menteurs », « Nous voulons la démission du commandant en chef des forces armées (Khamenei) », et « Ne nous dites pas que nous suscitons la sédition, mais plutôt toi, tu es la discorde.  »
Dès que des slogans anti-régime ont été lancés par les manifestants en colère, les forces de police spéciales iraniennes sont intervenues, ont bloqué les rues menant au lieu de la manifestation et ont empêché les citoyens de s’y rendre.
Plus tôt samedi, l’état-major iranien avait reconnu dans un communiqué, que son système de défense aérienne avait abattu l’avion de passagers ukrainien, après une « erreur humaine », au moment où il survolait une « zone militaire sensible ».
Téhéran avait initialement nié que l’avion avait été détruit par un missile, et avait déclaré disposer de preuves convaincantes à cet égard.