Iran: Pour la deuxième journée, des manifestants scandent des slogans anti-régime

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe)

Des messages sur « Twitter » montrent des dizaines de manifestants rassemblés pour un deuxième jour consécutif, dimanche 11 janvier, scandant des slogans anti-régime, suite à l’approbation par l’armée de la destruction d’un avion de passagers ukrainien.
Les médias affiliés à l’État ont rapporté que des manifestations ont éclaté samedi soir après que les Gardiens de la révolution islamique d’Iran (CGRI) ont reconnu leur responsabilité dans la chute l’avion civil ukrainien provoquant la mort des 176 passagers (dont la majorité sont iraniens ou d’origine iranienne).
« Ils mentent et disent que notre ennemi est l’Amérique, notre ennemi est ici », ont scandé les manifestants rassemblés dans une rue devant l’université Amir Kabir de Téhéran.
Des manifestations auraient également eu lieu dans d’autres villes d’Iran.

 

Trump met en garde les dirigeants iraniens: « NE TUEZ PAS VOS MANIFESTANTS »
Le président américain Donald Trump a de nouveau mis en garde dimanche l’Iran contre la répression des manifestations, mais son ministre de la Défense a assuré qu’il était prêt à discuter avec les dirigeants de la République islamique.

Les forces de sécurité iraniennes ouvrent le feu ce soir sur les manifestants à Téhéran