Iran: l’Université de Téhéran se soulève contre la politique du régime iranien

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) arالعربية (Arabe) deDeutsch (Allemand) nlNederlands (Néerlandais)

Mardi 14 janvier, l’Université de Téhéran a été le théâtre de manifestations de protestation contre le traitement de la crise de l’avion ukrainien abattu avec 176 passagers par un missile iranien.
Les autorités ont arrêté un certain nombre de personnes pour leur rôle dans la catastrophe aérienne.
Des vidéos diffusées sur les médias sociaux, montrant des manifestants iraniens se rassemblant dans la capitale, Téhéran, en colère après que l’armée ait avoué avoir abattu l’avion.
Plus tôt, les médias iraniens ont rapporté que des responsables iraniens, ukrainiens et canadiens avaient tenu une réunion à Téhéran afin de compléter les enquêtes sur le drame aérien.
Rappelons que le président Hassan Rohani a confirmé dans un discours télévisé que les responsables de la destruction de l’avion ukrainien seraient punis.