Syrie : L’armée de l’air israélienne a attaqué un terrain d’aviation militaire en Syrie

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe) deDeutsch (Allemand) nlNederlands (Néerlandais)

L’agence de presse officielle syrienne (SANA) accuse Israël d’être responsable de l’attaque de l’aérodrome militaire T4 dans la province de Homs.
L’agence cite une source militaire qui a déclaré qu' » à 22 h 10, l’armée de l’air israélienne avait commis un nouvel acte d’agression aérienne dans la zone de la base militaire Al-Tanf, auquel les forces de défense aérienne ont immédiatement riposté, en tirant plusieurs missiles contre la base ». Quatre missiles ont atteint leur cible, causant des dommages matériels limités « .
Auparavant, les médias syriens avaient rapporté que l’aérodrome T4 avait été touché par des engins aériens sans pilote.
Le bureau de presse de l’armée israélienne ne commente pas les rapports en provenance de Syrie.
La base aérienne T-4
La base aérienne T-4 a été attaquée au moins quatre fois au cours des dernières années.
La base serait un point de stockage pour le personnel et le matériel livrés et utilisés par les forces iraniennes d’Al-Quds en Syrie.
La semaine dernière, l’agence de presse libanaise Al Mayadeen a rapporté que des avions de chasse israéliens avaient attaqué un camion d’armes et du personnel au poste frontière d’Al Bukamal entre l’Irak et la Syrie.
Selon un rapport de l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme – huit militants appartenant à la milice pro-iranienne Al-Hashad Al-Sha’abi ont été tués dans l’attaque.
L’OSDH n’a pas attribué l’attaque à Israël, affirmant que ses sources rapportent que le président russe Vladimir Poutine a informé le président syrien Bachar Assad que les Etats-Unis ont l’intention de fermer la route terrestre entre Téhéran et Beyrouth, qui passe par Al Bukamal.