Gaza/Israël : Représailles d’Israël à Gaza après des tirs de roquettes

Cet article a été aussi publié en : enEnglish (Anglais) ruРусский (Russe) arالعربية (Arabe) deDeutsch (Allemand) nlNederlands (Néerlandais)

L’armée israélienne a mené mercredi soir des raids aériens contre des cibles du Hamas dans la bande de Gaza en représailles à des tirs de roquettes vers le sud d’Israël.
Quatre roquettes avaient été tirées mercredi vers Israël depuis la bande de Gaza.
En soirée, l’armée israélienne a riposté en visant des cibles du mouvement islamiste Hamas. « L’armée israélienne a visé des cibles terroristes du Hamas dans le nord de la bande de Gaza », a-t-elle affirmé dans un communiqué. Des témoins à Gaza ont indiqué à l’AFP qu’une base navale du Hamas avait été touchée, sans faire de blessé.  Plusieurs bâtiments résidentiels situés près du hangar à bateaux attaqué ont été endommagés. Le bâtiment de l’administration civile à Jabalia a également été attaqué, provoquant un grave incendie.
Selon des sources palestiniennes l’armée israélienne a utilisé des drones d’assaut pour lancer ses attaques. Des drones de renseignement militaire ont également été observés dans la partie nord du secteur.
A la suite de ces tirs de roquettes, des sirènes ont retenti dans des villages israéliens aux alentours de la bande de Gaza, enclave palestinienne de deux millions d’habitants.
Un porte-parole de l’armée a confirmé que ces tirs étaient les premiers dirigés vers Israël depuis le début de l’année.
La bande de Gaza est contrôlée par le mouvement islamiste Hamas, qui bénéficie d’un accord de cessez-le-feu avec Israël contrairement à l’autre grand groupe armé de cette enclave, le Jihad Islamique. Le Hamas avait dénoncé la frappe américaine contre Soleimani, sans toutefois appeler à le venger.