Syrie : L’armée syrienne a tiré des roquettes sur un convoi turc, il y a des victimes

Cet article a été aussi publié en : English (Anglais) Русский (Russe) Deutsch (Allemand) Español (Espagnol) Italiano (Italien) Nederlands (Néerlandais) polski (Polonais) Português (Portugais - du Portugal)

Dans la province d’Idlib, au nord de la Syrie, un convoi militaire turc a essuyé des tirs de missiles de l’armée syrienne. L’Observatoire syrien des droits de l’homme rapporte qu’un véhicule a pris feu.
Selon les médias syriens, huit soldats turcs ont été blessés lors du bombardement. La Turquie n’a pas commenté ces rapports.
Le président turc Recep Tayyip Erdogan, s’adressant aux députés du parti de la justice et du développement, a déclaré que les forces armées turques allaient renvoyer les forces du régime syrien aux positions qu’elles occupaient avant leur offensive.
Selon lui, le principal problème est l’impossibilité d’utiliser l’espace aérien d’Idlib. Le Président a promis de résoudre ce problème. Il a également déclaré que la Turquie créerait des conditions qui permettraient aux réfugiés de rentrer chez eux.