Selon des sources de sécurité, l’élimination d’un haut responsable algérien par les forces spéciales tunisiennes peu de temps après son infiltration en Tunisie fait craindre qu’Al-Qaïda tente de se regrouper dans le pays arabe à un moment où l’organisation islamique rivale (Daech) recule. Le mois dernier, les forces spéciales tunisiennes ont tué Bilel Qobi, un…