La justice tunisienne a décidé vendredi 27 juillet 2018 la « remise en liberté provisoire » de l’ex-garde du corps présumé d’Oussama Ben Laden, contre lequel « aucune charge n’a été retenue » à ce jour, a indiqué à l’AFP le porte-parole du pôle antiterroriste. Ce Tunisien, en détention préventive depuis son expulsion d’Allemagne où il résidait, « a comparu…