Des milliers de personnes ont manifesté vendredi à Alger contre la tenue le 12 décembre de l’élection présidentielle, au lendemain de nouvelles critiques de l’armée visant les protestataires, selon un journaliste de l’AFP. Il s’agit du 38e vendredi consécutif de manifestation du « Hirak », le mouvement de contestation inédit du régime dont l’Algérie est le théâtre…