Quatre civils ont été tués dans la nuit du mercredi 10 au jeudi 11 janvier 2018 dans l’extrême-nord du Cameroun dans deux attaques distinctes attribuées au groupe jihadiste nigérian Boko Haram, a-t-on appris de sources concordantes. « Boko Haram a tué trois personnes et en a enlevé deux lors de l’attaque de la nuit d’hier (mercredi) »…