Deux mois après l’annonce de la reprise du bastion jihadiste de Hawija, dans le nord de l’Irak, les forces de sécurité irakiennes font toujours état de morts –civils et militaires– abattus par des jihadistes terrés dans des zones montagneuses. Les troupes gouvernementales ont chassé début octobre l’organisation Etat islamique (Daech) de son dernier fief urbain…