Des centaines de Libanais ont commencé à se rassembler dimanche dans l’après-midi dans le centre-ville de Beyrouth, au lendemain de la journée la plus violente depuis le début du mouvement de contestation. Près de 400 personnes ont été blessées dans les affrontements samedi soir entre manifestants et forces de l’ordre à Beyrouth, selon les bilans…

La sécurité libanaise a appelé les « manifestants pacifiques », samedi 18 janvier, à s’écarter des lieux où des émeutes ont éclaté, et notamment aux abords du parlement de Beyrouth. Le mouvement sans précédent au Liban, qui est entré dans son quatrième mois aujourd’hui, a repris son élan cette semaine. Les manifestants ont attaqué un certain nombre…

Vendredi 17 janvier, les manifestants ont bloqué un certain nombre de rues dans la capitale, Beyrouth, après l’expiration du délai de 48 heures accordé à l’autorité pour former un gouvernement. Depuis quatre semaines, le Premier ministre désigné Hassan Diab poursuit des consultations pour former un gouvernement qui risque désormais d’être rejeté par les manifestants. Jeudi…

La police libanaise a utilisé des gaz lacrymogènes pour disperser une manifestation devant le bâtiment de la Banque centrale à Beyrouth. Les manifestants, indignés par la forte baisse du cours de la livre et la perte d’épargne, ont tenter de franchir les barrages. Les affrontements avec la police ont duré environ deux heures. Selon la…

Les manifestations ont repris dans la ville de Tripoli, dans le nord du Liban, dans ce que les manifestants ont appelé « semaine de la rage ». Ils bloquent les routes et brûlent des pneus et des poubelles, accusant les élites dirigeantes de ne pas avoir réussi à mettre fin à une crise politique et économique qui…

Les troupes libanaises ont tiré des gaz lacrymogènes à Beyrouth vendredi pour disperser des centaines de personnes qui protestaient contre la désignation d’un nouveau Premier ministre soutenu par le Hezbollah et ses alliés. Les manifestants, principalement des sympathisants sunnites de l’ancien Premier ministre Saad Hariri, ont lancé des pierres et des fusées de feux d’artifice…

Le mouvement Amal (du président de la Chambre, Nabih Berry) et le Hezbollah ont mis en garde mercredi contre « les émeutes, démonstrations de violence et provocations », appelant leurs partisans à ne pas se laisser provoquer par « les rumeurs » qui risquent de mener à la sédition entre les Libanais. Cette prise de position des deux partis…

De partisans de Amal et du Hezbollah sont de nouveau descendus, autour de minuit, dans la nuit de mardi à mercredi, vers le centre-ville de Beyrouth, lançant des pétards et des feux d’artifice vers les forces de l’ordre. L’armée s’est déployée autour de la place Riad Solh, l’un des épicentre de la mobilisation depuis le…

Une nouvelle manifestation a eu lieu dans le centre de Beyrouth en réponse à un appel lancé après un samedi marqué par des violences entre les forces de l’ordre et des jeunes « anti-révolte » venus vraisemblablement du quartier de Khandak el-Ghamik, bastion des partis chiites Amal et Hezbollah. Les manifestants « anti-régime », beaucoup moins nombreux que samedi,…