Vendredi 17 janvier, les manifestants ont bloqué un certain nombre de rues dans la capitale, Beyrouth, après l’expiration du délai de 48 heures accordé à l’autorité pour former un gouvernement. Depuis quatre semaines, le Premier ministre désigné Hassan Diab poursuit des consultations pour former un gouvernement qui risque désormais d’être rejeté par les manifestants. Jeudi…

Les manifestations ont repris dans la ville de Tripoli, dans le nord du Liban, dans ce que les manifestants ont appelé « semaine de la rage ». Ils bloquent les routes et brûlent des pneus et des poubelles, accusant les élites dirigeantes de ne pas avoir réussi à mettre fin à une crise politique et économique qui…

De partisans de Amal et du Hezbollah sont de nouveau descendus, autour de minuit, dans la nuit de mardi à mercredi, vers le centre-ville de Beyrouth, lançant des pétards et des feux d’artifice vers les forces de l’ordre. L’armée s’est déployée autour de la place Riad Solh, l’un des épicentre de la mobilisation depuis le…

Une nouvelle manifestation a eu lieu dans le centre de Beyrouth en réponse à un appel lancé après un samedi marqué par des violences entre les forces de l’ordre et des jeunes « anti-révolte » venus vraisemblablement du quartier de Khandak el-Ghamik, bastion des partis chiites Amal et Hezbollah. Les manifestants « anti-régime », beaucoup moins nombreux que samedi,…

Des appels à la fermeture des routes et à la grève générale étaient lancés dimanche en début de soirée, depuis différentes régions du Liban où étaient rassemblés sur les places publiques des milliers de manifestants qui réclament depuis le 17 octobre la chute de toute la classe dirigeante. Dans le centre-ville de Beyrouth, à Saïda…

Après le sursaut de la mobilisation des Libanais au cours de la nuit de mercredi à jeudi, l’armée a rouvert à la circulation certains des axes routiers qui avaient été à nouveau bloqués par les manifestants, notamment à Zouk Mosbeh et Jal el-Dib. Plusieurs axes restaient toutefois bloqués par des barrages improvisés. Dans le centre-ville de Beyrouth,…

La démission de Saad Hariri du poste de premier ministre expose une nouvelle fois le Liban à un avenir incertain. Comment peut faire la classe politique pour se mettre d’accord sur un nouveau premier ministre qui soit acceptable par la rue, tant est profonde la méfiance de la population libanaise à l’égard de ses dirigeants….

Sans surprise, les manifestants mobilisés à Tripoli ont rejeté le discours de Hassan Nasrallah, leader du Hezbollah, prononcé vers 16h. « Tous veut dire dire tous, dont Hassan Nasrallah », criaient les manifestants après le discours. Depuis le début de la mobilisation, les manifestants, à travers le Liban, appellent au départ de tous les dirigeants libanais, en…