L’Armée nationale libyenne (ANL), autoproclamée et dirigée par l’homme fort de l’est libyen Khalifa Haftar, a affirmé vendredi à l’AFP avoir tué un dirigeant d’el-Qaëda en Libye dans le sud-ouest du pays. Le porte-parole de l’ANL, le général Ahmad al-Mesmari, a fait état de la « mort du terroriste Abdel Monem al-Hasnaoui, alias Abou Talha (al-Libi) »…