Un commando d’hommes armés a lancé une incursion vendredi 23 novembre dans une localité d’une oasis du Sud libyen, tuant neuf membres des services de sécurité loyaux au maréchal Haftar -l’homme fort de l’est libyen qui dirige Armée nationale libyenne autoproclamée (ANL)  et en enlevant onze autres, ont rapporté des habitants. Les autorités ont imputé l’attaque…