Les autorités marocaines ont annoncé lundi le démantèlement d’une cellule composée de quatre membres liés au groupe jihadiste Etat islamique (EI). Les suspects, âgés de 20 à 27 ans, parmi lesquels un ancien détenu pour une « affaire de terrorisme« , sont accusés de « propagande » et « d’incitation à mener des opérations terroristes dans le royaume« , a précisé…