Au moins trente soldats nigérians sont toujours portés disparus après l’attaque d’une base militaire dans l’Etat de Yobe (nord-est du Nigeria) pendant le weekend de Noël, qui avait fait 5 morts, ont rapporté mercredi soir 3 janvier 2018 des sources sécuritaires. Des combattants de Boko Haram, groupe jihadiste nigérian, ont mené un raid sanglant sur…