Une organisation se réclamant du groupe Etat islamique (EI) a assuré que l’ensemble des jihadistes du Sahel se « donnaient la main » pour lutter contre la force conjointe constituée par cinq pays de la région, dans des déclarations à l’AFP d’un porte-parole. Ce groupe, dirigé par Adnan Abou Walid Sahraoui et qui se fait appeler « Etat…