Le Pakistan demeurait vendredi 2 novembre en grande partie paralysé par des islamistes protestant contre l’acquittement de la chrétienne Asia Bibi, bien que la puissante armée les ait appelés à ne pas abuser de sa patience. Tous les grands axes et autoroutes du pays étaient fermés au trafic vendredi, tandis que la circulation apparaissait réduite…