Les chefs de la contestation ont présenté leurs demandes au nouveau pouvoir militaire, réclamant notamment la formation d’un gouvernement civil, lors d’une rencontre tard samedi, a annoncé l’Alliance pour la liberté et le changement, fer de lance du mouvement. Des milliers de manifestants étaient toujours rassemblés dimanche 14 avril devant le QG de l’armée à…