Il était présenté par les services occidentaux comme un cadre historique d’al-Qaïda: le Franco-Algérien Naamen Meziche, dit Abou Barae, a été condamné jeudi à 14 ans de réclusion aux assises de Paris pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle« . La justice reproche à cet homme de 47 ans, en détention depuis octobre 2013, de s’être rendu…