Les autorités françaises ont rapatrié vendredi cinq enfants de jihadistes, « orphelins et isolés, âgés de 5 ans et moins, qui se trouvaient dans des camps du nord-est de la Syrie », a annoncé le ministère des Affaires étrangères. « Ces enfants font l’objet d’un suivi médical et psychologique particulier et ont été remis aux autorités judiciaires », précise…